PROJET FILLE/MERE

Présentation

Depuis 2008, l’Association Partage et Espoir intervient essentiellement sur le village de BOUGOUNAM au Burkina Faso, dans différents domaines. Maintenant nous souhaitons élargir notre mission en collaborant avec une Association Burkinabé ,  implantée à OUAGADOUGOU capitale du Burkina Faso.

En élargissant notre mission aux jeunes mères célibataires enceintes ou avec enfants, notre association aimerait dans le temps réduire le nombre d’enfants abandonnés celui-ci étant en augmentation permanente .L’objectif de notre action serait de soutenir les jeunes filles mères ainsi que leurs enfants en situation particulièrement difficile.

Créer une structure à caractère humanitaire et social : Accueil, soins nécessaires, prise en charge psychologique. Le centre aurait une vocation de réinsertion et de formation : Eduquer, soigner et former ces jeunes femmes.

Le Burkina Faso est un pays aux traditions bien ancrées : la situation des femmes enceintes, célibataires, qui ne peuvent révéler le nom du père de l’enfant qu’elles portent, est source de nombreux conflits familiaux. Rejetées, bannies, elles doivent fuir le village…et se retrouvent  en situation d’errance désespéré.  Certaines avortent clandestinement, d’autres abandonnent leur enfant dès la naissance.

Dans la rue, elles sont exposées à de nombreux risques (viols, maladies sexuellement transmissibles, SIDA, toxicomanie, de prostitution…) Elles vivent dans des conditions d’hygiène déplorables : Alimentation insuffisante, santé fragile,  pauvreté et une misère déconcertante… leurs enfants naissent alors dans des conditions indécentes.

Le faible taux d’alphabétisation et de scolarisation des femmes les rend particulièrement vulnérables cela limite pour elles l’accès à leurs droits ou à la capacité de faire respecter leurs droits. Ces femmes souvent très jeunes, mineures, immatures, deviennent mères et, de plus, doivent faire face à un environnement hostile ; elles n’ont pas la possibilité de bénéficier d’une solidarité familiale. Se posent alors de multiples problèmes d’ordre affectif, financier, de logement, de santé, de nourriture, d’habillement, de loisir, d’intégration sociale, d’arrêt des études ou d’échec scolaire…            
Les enfants qu’elles portent sont confrontés à des problèmes de développement psychoaffectif, de santé, d’éducation, d’épanouissement, d’intégration sociale, d’identification et de filiation . (Nombreux enfants sans père,  sans extraits de naissance donc  des enfants qui n’existent pas officiellement),

DESCRIPTION DU PROJET

L’action de l’association « Partage et Espoir » s’orientera tout d’abord vers une aide financière pour la  formation et l’achat de matières premières nécessaires.

Cet appui leur permettra d’avoir une autonomie financière, gage de leur survie avec leurs bébés.

Notre projet est de mettre en place des formations à des métiers manuels remunérateurs. Ils s’adressent à des filles mères mineures ayant leurs bébés en charge celles vivant au sein de l’Association, dans des Familles d’Accueil ou dans la rue avec leurs bébés suite au rejet de leurs familles.

 

Les besoins de l’Association sont d’ordre matériels et de  matières premières pour les rubriques inscrites dans ce projet de budget (Fabrication de Savon, couture & Tissage) et la prise en charge nutritionnelle pour le seul repas servi (Déjeuner) lors des formations à des mères allaitantes.

Ces formations seront couronnées par une attestation qui validera leur année d’apprentissage au sein de l’Association. Un suivi complémentaire d’accompagnement est inclus afin de voir si les filles formées appliquent les techniques apprises pendant la formation et surtout les initiés à la gestion afin qu’elle puisse elles même prendre en main leur avenir..

Ci-dessous la liste du matériel et des matières de  premières nécessités :

 

BESOIN EN MATERIELS : UNITE DE SAVON & APPAREILS A TISSER

 

INTITULE

QUANTITE

PRIX UNITAIRE

PRIX TOTAL

UNITE DE SAVON

Unité de Savon

01

2 900 000

2 900 000 F CFA

4422

Moules & Autres

 

125 000

125 000 F CFA

190

APPAREILS A TISSER

Machine + Accessoires

5

75 000

375 000  F CFA

571

 

S/t

 

3 400 000 F CFA ou 5 183 Euros

           

 

 

BESOIN MATIERE PREMIERE CONFECTION DE SAVON

 

INTITULE

QUANTITE

PRIX UNITAIRE

PRIX TOTAL

F CFA

Huile de coco

10

16 500

165 500

252

Huile de coton

10

16 000

160 000

243

Soude Caustique

100 kg

600

60 000

91

Carbonate de soude

100 kg

500

50 000

76

Silicate

100

500

50 000

76

Parfum

50

1 500

75 000

114

Colorant

100

500

50 000

76

Beurre de karité

-

200 000

200 000

304

Divers (gants, cache nez, spatule, etc…

-

100 000

100 000

152

S/t

910 500 F CFA ou 1 384 Euros

 

BESOINS EN MATIERES PREMIERES POUR LE TISSAGE

DESIGNATION

QUANTITE

PRIX UNITAIRE

PRIX TOTAL

F CFA

Fil Blanc

3 ballons

85 000

255 000

388

Fil Blanc Sale

02 ballons

55 000

110 000

167

Brillant

10

6 000

60 000

91

Teinture

15

7 000

105 000

160

Amidon

10

7 000

70 000

106

Autres (Barre, tuyau…)

-

150 000

150 000

228

 

S/t

 

750 000 F CFA 1 143 Euros

 

 

PRISE EN CHARGE DES FORMATEURS

DESIGNATION

UNITE

PRIX UNITAIRE

PRIX TOTAL 3MOIS

Formateur en Savonnerie

1

30 000

90 000

137.50

Formateur en Tissage

1

30 000

90 000

137.50

S/T

180 000 F CFA ou 275 Euros

 

REPAS JOURNALIER*

DESIGNATION

UNITE

PRIX UNITAIRE

PRIX TOTAL 3 MOIS

Forfait repas des Filles

30

125

337 500 F CFA

 

514€

Forfait repas des Enfants

24

80

172 800 F CFA

 

264€

S/T

510300 ou 778 Euros

 

 

 

TABLEAU RECAPITULATIF

 

DESIGNATION

MONTANT

Besoin en matériels

3 400 000 F CFA

5183€

Besoin en matière première savonnerie

910 500 F CFA

1388€

Besoin en matière première tissage

750 000 F CFA

1143€

Forfait pour les formateurs

180 000 F CFA

275€ pour 3 mois

Forfait repas journalier

510 300 F CFA

778€ pour 3 mois

TOTAL

5 750 800 F CFA ou 8 767 Euros

 

Objectif global et spécifiques du projet

 

Objectif Global :

 

L’Objectif global est de contribuer à la création d’un environnement sociable plus favorable à l’équité  par des formations et des sensibilisations pour le changement de comportement de la famille et de la société.

 

Objectif(s)  spécifique(s) :

     Accroître le niveau de connaissance des jeunes filles mères  (renforcement de capacité / formation, fabrication de savons , couture& tissage).

  • Contribuer à faciliter l’accès des jeunes filles/mères en situation difficile aux réseaux basées sur le Genre et toutes sortes de discrimination, à leur réinsertion au sein des familles, à l’emploi .
  • Promouvoir des campagnes de proximité par des émissions pour  favoriser le regard et le changement de comportement de la famille et de la société civile.
  • Outiller les filles par la formation continue afin de leur permettre de créer plus tard de petits emplois pour/puis une autonomie financière.

 

Population Cible

Une dizaine de filles/mères seront concernées par ce projet de réinsertion sociale et professionnelle (fabrication de savon formation couture et pagne tissé). Cette prise en charge sociale et de réinsertion prendra aussi en compte les 10 enfants de ces filles, ou plus si jumeaux.

Stratégie de mise en œuvre du projet

Notre stratégie sera uniquement basée sur des formations manuelles rémunératrices mettant en oeuvre des techniques adaptées aux besoins des filles. .

Pendant la période de formation il est prévu des activités d’informations, d’aide, de sensibilisations et d’éducations et de contrôle.

Le Projet s’appuiera sur trois catégories d’acteurs : l’équipe technique (Responsables de l’Association), les formateurs et les bénéficiaires.

 

Les filles/mères bénéficiant des prestations,  ont pris une part active dans l’élaboration du présent projet à travers des séances de travail. Cette contribution a été jugée nécessaire afin de bien cerner les besoins réels de cette catégorie de bénéficiaires. Elle a permis de dégager des pôles de responsabilités qui seront entièrement assurés par les filles/mères tout au long de l’exécution du projet.

Des aspects d’appui tel que la réinsertion sociale, à l’emploi et l’éducation ont été identifiés comme des chalenges à relever. De ce fait ils seront l’objet d’une attention particulière dans la mise en œuvre du présent projet.

 

 

Cette phase va certainement accroître le nombre de filles/mères en situation de vulnérabilité abandonnée par les familles du fait de leur position sociale impliquées dans la mise en œuvre des activités  d’une part et renforcer leur  autonomisation, leur connaissance dans de nombreux domaines.

 

 

Résultats attendus

Indicateurs

Objectif spécifique 1

Résultat 1.1

  • Promouvoir la formation manuelle auprès de cette couche vulnérable ainsi que d’autres thèmes de formation : les grossesses non désirées, les IST et le VHI/SIDA,

1. Avoir au moins 10 filles/mères parfaitement formées et intégrées socialement et économiquement actives et épanouies au sein de leurs familles et de la communauté,

2. Réduire le taux de prostitution, d’abandon d’enfant, d’infanticides, de vol, de prise de drogue de cette couche vulnérable.

Objectif spécifique 2 

 

Outiller les filles par la formation continue afin de leur permettre de créer plus tard de petits emplois et avoir une autonomie financière

1. Développer le potentiel individuel des filles à travers les formations à des métiers manuels et procéder à leurs installations privées (Savonnerie couture & tissage)

2. Restaurer l’estime de soi des filles/mères et leurs bébés et surtout leurs conditions de vie.

3. Renforcer la capacité opérationnelle de l’association pour une prise en charge adéquate et une réinsertion sociale et professionnelle plus adéquate des pensionnaires

 

 

Méthodologie

 

L’Association travaillera en étroite collaboration avec les autorités compétentes qui seront informées des démarchent et activités du projet, une planification sera faite sur 12 mois.

La réalisation du projet ce fera en 3 phases : 

. La Formation Théorique et Pratique,

. La Dotation,

. Le Suivi Correctionnel.

 

Suivi/Evaluation

Un comité de pilotage sera mis en place pour le suivi et l’évaluation à mi-parcours et final à savoir :

1 Responsable de projet

1 Personnel d’appui

1 Comptable

 

 

La Pérennisation des acquis  du projet 

Le fonctionnement de l’association est continu et les activités sont menées tout au long de l’année : Planification familiale, sensibilisation, alphabétisation, formations, etc...

Après la réalisation de ce projet et le renforcement des capacités de l’association une planification plus adéquate sera faite pour les promotions à venir.

Les risques rencontrés & les actions entreprises

La problématique des filles/mères étant un sujet tabou, le mystère fait autour de ce phénomène social par la stigmatisation et le bannissement des filles font que l’Association  ne bénéficie d’aucune aide quelconque de l’Etat Burkinabé et de Partenaires Locaux.

 

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×